Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 23:30

 

Ce début octobre à vu arriver sur le terrainne nouvelle livraison : un tunnel agricole. Il va nous servir à stocker du matériel et plus tard nos meubles qui attendront la constructuion de la maison.

Nous avons eu la chance d'avoir un sol sec pour permettre au camion d'entrer dans le terrain. Le déchargement d'un camion est toujours un peu spectaculaire ...

déchargement-abri

déchargement-abri1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par quelques photos, nous allons vous permettre de voir l'évolution du montage. Vous constaterez que le soleil était avec nous.

colis dépoté

positionnement des embases

 

 

 

 

dépotage du colis 

 

et positionnement

 

des embases

 

 

 

 

préparation des arceaux

montage des arceaux

 

 

 

préparation et

 

positionnement

 

des arceaux

 

 

 

 

 

positionnement des entretoises

 

positionnement des entretoises

 

fixation entretoises1

fixation entretoises2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques fixe les entretoises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fixation entretoises3

jacques perché au téléphone

 

 

 

 

 

 

toujours là-haut sous un beau ciel bleu, mais avec un petit pas très chaud. Remarquez que Jacques prends même le loisir de répondre au téléphone en étant perché sur son échelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

face arrière  

    aperçu de la face arrière

 

les 2 extrémités

les deux extrémités maintenant

 

 

Pour la bache, ce fut un peu plus laborieux, une troisième personne aurait été la bienvenue (surtout si celle-ci est grande comme pour le montage du cotainer!!! -mais ce n'est pas tous les jours les vacances n'est-ce pas!). Jacques en a aussi profité pour faire quelques étirements...

préparation de la bache

étirements de Jacques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mise en place

 

fixation bache

 

 

 

 

 

 

 

                            fixation de la bache

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et maintenant le résultat

 

Abri kerboluc

Pendant ma semaine en Dordogne, le montage du tunnel agricole ne m'a pris tout mon temps. J'ai pu faire quelques cueillettes de champignons. Certains ont été mis en conserve (à l'huile) et les autres mangés.

 

panier de rosés des prés

coulemelles

 

 

apparemment, cette année, il n'y a pas beaucoup de cèpes dans la région, mais un ami nous en a apporté quelques uns.

 

 

 

 

 

 

 

Il y a eu aussi quelques petites préparations culinaires.

 

courgette farcie

cuisse lapin en papillotte

 

 

 

courgette farcie

 

et

 

 

cuisse de lapin

en papillotte

 

 

 

Nous avons aussi replanté deux sapins au sud du terrain en essayant un "répulsif" pour cervidés (des chaussettes remplies de cheveux, l'odeur humaine repousserait l'animal). Nous vous tiendrons au courant.

 

plantation sapin bis

plantation sapin bis 1

 

 

Vous apercevez au fond le tunnel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le travail m'a obligé à abandonner Jacques sur le terrain, le travail ne va pas lui manquer.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 16:48

Eh oui cela arrive que l'on se repose un peu et nous ne nous sommes pas ennuyés.

Jacques a travaillé sur le plan du HLL.

Moi c'était le jardin, la lecture et le crochet ....

 

Nous avons profité de la journée du patrimoine, pour visiter quelques châteaux de la région.

 

Avant de repartir, nous avons un peu travaillé le terrain, moi à nettoyer le "ruisseau" et Jacques à agrandir l'étang.

aggrandissement-etang

Lorsque le niveau d'eau aura remonté, les grenouilles auront une belle piscine pour se muscler un peu plus leurs belles petites cuisses..... La raison principale est avant tout d'avoir une réserve d'eau plus importante car celà a été juste cette année.

 

Avant de repartir à la maison, j'ai fait mon marché dans le jardin :

carottes

cotes de blettes

 

 

 

  • des pommes de terre
  • des carottes
  • des haricots verts
  • des tomates
  • des courgettes
  • des cotes de bettes
  • des betteraves rouges
  • et des melons (3)

 

 

 

 

  melons

 

Nous avons déjà dégusté 2 melons qui étaient bien bons. Un peu de soleil en plus aurait été bien mais on ne voulait pas risquer de ne pas les goûter et  qu'ils ne soient plus bons à notre prochain voyage. Les deux derniers nous attendent (en espérant qu'il n'y aura pas eu de gelées).

courges

 

 

 

 

 

Nous avons laissé grossir une courge qui je l'espère peut encore mieux faire.

 

J'ai semé de la salade, des épinards et des navets. Sans oublier le purin de fougères (pour combattre les taupins) avec lequel j'ai arrosé la terre, la prochaine fois j'en ferai plus et plus tôt.

 

 

 

 

 

Et enfin, je finirai par une dernière photo, notre petit parterre d'oeillet d'inde qui va me permettre d'avoir des fleurs parmis mes légumes pour éloigner les pucerons et d'autres parasites.

oeilletdinde

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 17:00

Comme prévu Jacques est resté sur le terrain début septembre pour couler la dalle du HLL (Habitation Légère de Loisirs).

 

 

hourdis-posés

dalle-avant-coulage

 

 

Une fois les fils et les tuyaux passés, il fallait poser les hourdis et les entre-vous (polystyrène) qui permettent de faire un vide sanitaire sous la dalle et ensuite un treillis métalique.

 

 

 

 

 

dallechantier HLL dalle

 

 

 

Le jeudi après-midi, la touîe est arrivée avec le béton, il ne restait plus qu'à l'étaler et voici le résultat.

 

 

 

 

 

Pour Jacques ce ne fut pas une semaine de tout repos, pour changer un peu il a métérialisé le futur étang.

etang-

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 12:02

Nous disons très souvent qu'il faut savoir regarder autour de soit pour voir les merveilles de la nature. Dans les 2 derniers articles, je vous ai montré un coucher de soleil, un arc en ciel et un ciel assombri. Ce ne sont que quelques exemples que nous avons immortalisés.

 

Aujourd'hui, je voudrais vous présenter nos co-locataires, enfin ils étaient là avant nous.

 

Commençons par les grenouilles de différentes couleurs et de différentes tailles :

R0030685

 

Photo0095

Photo0098

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

R0019502.jpg

Elles semblent heureuses sur le terrain, surtout depuis qu'elles ont une "grande piscine" que nous agrandirons plus tard.

 

Un petit lézard vient de temps en temps nous rendre visite.

R0019253.jpg

 

Ayant de l'eau à proximité, nous craignions d'avoir des moustiques, et bien non seulement quelques "cousins".

 

R0019413.jpg

 

R0031276R0031339

 

 

 

Les insectes semblent nous adoptés et ne nous dérangent pas (enfin tant qu'on les laisse tranquille)

 

 

 

 

 

hérisson1empreinte-et-main

 

 

 

 

Certains animaux sont très discrets, d'autres un peu moins

 

 

 

 

 

 

Cet été, j'ai fait connaissance d'un indésirable drôle de "vers" avec une "carapace" et des petites pattes. Je l'ai surpris à grignoter mes pomme de terre. Il me faut maintenant trouver une solution la plus naturel possible pour qu'il quitte mon jardin. Je vous présente une larve de taupin.

larve-taupin

 

 

 

Je vous présente aussi de jolies demoiselles....

 

Argyope fasciéeR0031267

 

 

 

 

la famille d'Argyope fasciée (Argiope bruennechi)

 

 

 

 

 

 

R0019241.jpg

 

R0030973

 

 

 

 

 

 

et Epeire diadème (Araneus diadematus)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis sûre que j'en oublie mais comme vous le voyez nous sommes en bonne compagnie.

Que tous nos co-locataires (qui savent se faire oublier) ne vous empêchent pas de venir nous rendre visite.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 16:32

Et maintenant la troisième semaine d'aout :

Nous n'avons eu qu'une journée fraiche et pluvieuse, enfin c'était plutôt un crachin qui n'a même pas rempli les cuves.

Mais comme le dit le dicton : la pluie n'arrête pas le pélerin

équipement-pluie

 

Les travaux ont continué, la hauteur de parpaings a été atteinte.

Tout était bien joli, bien droit. Devinez ce que Jacques a fait ..... des trous !!! Pour la bonne cause, je vous rassure.        

premiers-trous deuxieme-trou                                                                    

 

 

 

 

 

 

grand-moyen

 

 

Et voila le résultat de la mise en place des sorties d'eaux

 

miseenplace-tuyaux

 

Ensuite ce fut la mise en place des différentes gaines pour la distribution de l'eau et de l'électricité.

 

 

bleu

bleu-rouge2

 

 

 

 

 

 

 

En bleu, c'est pour l'eau froide ,

en rouge pour l'eau chaude,

en gris pour l'évacuation de l'eau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

miseenplace-tuyaux2

Pour éviter de faire toujours des aller-retours, un container est réservé au stockage et l'autre à "l'atelier".

equipement-container

 

Lorsque je ne pouvais pas aider Jacques, je trouvais à m'occuper.

J'ai arraché mes pomme de terre (désolée, il n'y a pas de photos pour l'instant , un oubli). Elles étaient d'un belle grosseur mais beaucoup ont été visitées. En les ramassant, j'ai trouvé une "bestiole" qui sortait d'une pomme de terre.

larve-taupin

Grâce à cette photo, j'ai pu l'identifier, c'est une larve de Taupin (pour en savoir plus aller sur http://www.plantdepommedeterre.org/pages/maladies/inset.htm ). Il ne me reste plus qu'à trouver un moyen de m'en débarasser sans trop de produits chimiques. Je vous rassure les galeries ne sont que périphériques, nous pourrons tout de même manger nos pomme de terre.

J'ai ensuite retravaillé la terre pour y semer en septembre des salades, des épinards et des navets.

Un ami m'a donné uen cinquantaine de plants de poireaux pour remplacer ceux qui ont disparu en juillet.

Tous les 2 jours,  je ramassais des haricots verts; des courgettes et quelques tomates.

Nous avons aussi eu la chance de savourer chacun notre fraise parfumée (mara des bois).

premieres-maradesbois

 

Cette semaine, le soir, nous avons eu le plaisir d'avoir quelques invités pour l'apéro ou le repas selon. Nous nous étions gardés notre jeudi soir pour profiter pleinement de nos amis qui repartaient le lendemain pour les hauteurs d'Aix les Bains. Ce fut un plaisir de les avoir parmis nous. Plusieurs fois, Claudine nous a dit que ces vacances la faisaient rajeunir de 40 ans.

Il est vrai qu'il ne faut souvent pas grand chose pour être heureux. Sachons apprécier tout les moments qui nous sont offerts par la nature, même avec un temps couvert on peut voir de jolies choses.

ciel-assombri

 

A l'origine, nous avions prévu de rentrer le samedi soir, mais nous avons jugé plus raisonable de faire une bonne nuit avant le trajet du retour. Nous avons toujours un peu de mal à quitter ce lieu que nous considérons comme un paradis même si c'est loin d'y être de tout repos.

Les vacances sont finies mais dès que nous le pourrons nous referons le voyage (peut-être même que Jacques y sera plus que moi, le veinard !!!)

Partager cet article
Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 16:30

 

Le lundi matin, très tôt pour des vacances, Jacques était sur le pont pour préparer sa journée. A 7h30, il est allé chercher le laser chez un ami. Un autre ami est arrivé avec un collègue et son fils pour aider à tirer le béton de la fondation.

 

A 8h50, la toupie arrivait sur le terrain et tout le monde était à l'œuvre.

    fondation-beton

Après un deuxième passage, il en manquait encore un peu, mais nous finirons à la bétonnière.

Vers 12h, le fils de Jacques arriva.

 

Les jeunes sont partis visiter les environs. Pour nous, pas de soucis d'occupations :

  • Jacques a fait de la tonte avec le tracteur
  • moi de la débroussailleuse au niveau du ruisseau.

 

extension-salleamanger

 

 

 

 

Le soir, nous nous sommes tous posés sous l'extension de la salle à manger pour un repas d'anniversaire (eh oui comme tout le monde, une fois par an, j'ai pris une année -en réalité c'était samedi).

 

 

 

 

 

 

Les enfants de Jacques et ma belle sœur (qui je suis sûre aurait aimé être avec nous) m'ont offert un bon d'achat pour 12 rosiers dont j'ai eu un aperçu avec un bouquet de roses très parfumées. Un grand MERCI à eux, il ne me reste plus qu'à leur trouver un emplacement définitif. Quel plaisir de faire un anniversaire en famille (en partie) sur le terrain. Jacques avait pris un gâteau d'ici, un « tambourin », c'était délicieux. Maël m'a aidé désespérément à souffler des bougies magiques, l'instant fut magique.

gateau-anniversaire

 

Effectif du « camping KERBOLUC » à 20h

  • 3 campeurs
  • 1 personne dans une caravane
  • 2 propriétaires

soit 6 personnes présentes sur le terrain

 

 

Le mardi, j'ai eu un coup de mains pour la vaisselle.

aide-vaisselle

Nos jeunes ont continué leurs découvertes, Eric les a rejoint vers 13h. Il était resté pour aider son père mais le temps de tout mettre en place pour faire le béton une bonne partie de la journée avait été nécessaire.

miseenroute-betoniere

Il ne faut pas oublier que nous essayons d'être le plus autonome possible. Jacques a du :

  • faire une installation et pomper de l'eau dans notre « étang à grenouilles »
  • installer un compresseur (enfin essayer) pour avoir de l'eau sous pression sur le chantier

Tout ceci dans un camion benne que nous avons depuis le milieu de la première semaine.

chantier

Dans l'après-midi, nous avons vu arriver un couple d'amis avec 2 de leurs petit-enfants avec leur caravane pliante de 1979 avec laquelle ils ont fait le tour de l'Europe.

installation-amis

2manoeuvres2nouveaux-maçons

 

 

 

Eric  et notre gendre (« ou presque ») nous ont aidé à finir la semelle de béton car il en manquait quelques brouettes. Pour des personnes n'ayant pas beaucoup l'habitude du travail physique, c'était sympa de leur part. Ce qui fait plaisir aussi c'est d'entendre : « je suis content car je ne savais pas comment on faisait du béton »

 

 

 

 

 

 

grandeur-pratiquepose-toit

 

 

 

 

 

Jacques a continué le montage du container, avoir quelqu'un de grand sous la main est bien pratique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le repas, nous sommes allés visiter un château à une dizaine de km

 

Effectif du « camping KERBOLUC »  à 20h

  • 3 campeurs
  • 3 adultes et 2 enfants en caravane
  • 2 propriétaires

soit 10 personnes présentes sur le terrain

 

Mercredi :

Nos vacanciers ont continué à explorer les environs pendant que nous continuons nos travaux. Vers 14 h de nouveaux vacanciers sont arrivés : mon frère, son ami et ma maman.

dernière-soirée-any

Jacques avait décidé d'agrandir encore un peu "l'étang", alors il en a profité pour "former la relève".

agrandissement-étangmael-tracto

 

 

 

 

 

 

Mael était heureux de manipuler le bras du tracto.

 

 

 

 

 

Ayant assez souvent du vent sur le terrain, nous avions pris un cerf-volant pour Mael, mais nous n'avons pu lui donné que le mercredi en fin d'après-midi. Il en profitera plus ensuite au bord de l'océan.

cerf-volant

Ce soir là, nous avons vraiment apprécié l'extension, nous avons eu le droit à un apéritif bien arrosé. Il fallait veiller à évacuer les poches d'eau afin de ne pas tout recevoir sur la tête, certains ont eu le droit à un début de douche.

Le  légume de ce repas fut une partie de la courgette récoltée au jardin, elle nous a fait 2 repas pour près de 15 personnes à chaque fois, elle faisait 3kg927 (photo lors de la première semaine).

 

Effectif du « camping KERBOLUC »  à 20h

  • 3 campeurs
  • 6 adultes et 2 enfants en caravane
  • 2 propriétaires

soit 13 personnes présentes sur le terrain

 

 

Jeudi

Départ des enfants de Jacques pour l'océan

installation2èmevaguebretonneterrain camping

 

 

 

Arrivée de ma sœur et toute sa famille. Nous avons installé une toile de tente pour les parents et 2 canadiennes pour les enfants.

 

 

 

 

Pour le repas, Stéphane nous avait apporté une épaule de sanglier, c'était la fête. D'autant que nous avions prévu un nouveau gâteau d'anniversaire avec mon frère qui est du 15. Nous avons pris un coup de vieux en plus car n'ayant pas les chiffres pour nos anniversaires respectifs, nous avons eu un « 89 » sur le gâteau !!!!

anniversaire-bis

 

Effectif du « camping KERBOLUC »  à 20h

  • 5 campeurs
  • 5 adultes et 2 enfants en caravane
  • 2 propriétaires

soit 14 personnes présentes sur le terrain

 

Vendredi

De bon matin, nous avons eu la livraison de matériel pour la dalle de notre base vie (HLL) : des poutres, des hourdis, des entre-vous, des écorupteurs, des épingles et des planelles. Tout ceci pour réaliser un plancher suspendu qui dans notre cas est une dalle sur vide sanitaire.

Jacques a continué la pose des parpaings, pendant que moi je les lui approchais (chacun aide comme il peut).

premiers-moellons

Profitant du nombres de bras, Jacques a monté le deuxième container. Cela a été bien plus facile.

2eme-container1

2eme-container2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2eme-container3

 

Retour d'Eric pour la nuit

Soirée pizza prises chez notre boulangère (repas à 16 car nous avions invité un ami)

 

Effectif du « camping KERBOLUC »  à 20h

  • 5 campeurs
  • 6 adultes et 2 enfants en caravane
  • 2 propriétaires

soit 15 personnes présentes sur le terrain

 

 

Samedi

Aujourd'hui, grande transhumance.

Départ de ma famille et d'Eric

Départ temporaire de nos amis, retour le mardi

Visite éclair d'un couple d'ami qui avait prévu de nous faire une surprise pour tout le week-end, c'était sans compter les caprices du camping-car... Ils sont arrivés en voiture de location fournie par l'assistance mais qu'ils devaient rendre le soir même près de leur domicile dans l'Ain  avec les croissants pour tout le monde (mais ils étaient déjà presque tous partis). Quel dommage, mais je sais que ce n'est que partie remise....

 

Nous avons continué le travail en cours :

  • montages des moellons, enfin des parpaings comme on dit ici, pour Jacques
  • approche des parpaings pour moi (pour avoir une petite idée du travail j'ai approché 134 parpaings, 2 par 2 dans la brouette ; je ne vous explique pas les bras que j'ai....)

livraison-moellons

 

Effectif du « camping KERBOLUC »  à 20h

  • 0 campeur
  • 0 adulte et 0 enfant en caravane
  • 2 propriétaires

soit 2 personnes présentes sur le terrain

 

Dimanche

Grâce à 2 talkies, nous vaquons chacun à nos occupations et faisons appel en cas de besoin.

Jacques continuait à monter ses parpaings. Je venais aider à la fabrication du béton :

  • amener les seaux de sable (5 à chaque fois) et les mettre dans la bétonnière
  • mettre le ciment (la deuxième partie du sac, Jacques faisait la première moitié car je ne pouvais pas porter le sac plein)
  • mettre l'eau
  • nettoyer la bétonnière entre chaque utilisation.

 

Pour le 15 Août, enfin tout le week-end, le village était en fête.

Nos journées étaient bien occupées, le chantier avance bien, mais pas aussi vite que prévu. Nous avons profité de l'ambiance tout le week-end,mais plus pleinement le dimanche soir avec le repas paella et un magnifique feu d'artifice. 

DSC00226DSC00247

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec l'embrasement de l'église

 

DSC00245


Partager cet article
Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 16:26

Jacques est revenu une semaine, puis nous sommes repartis tous les deux.

Quel plaisir de revoir ce Paradis. Arrivés le samedi soir, nous n'avons fait que décharger le C25 qui était toujours aussi plein .

J'ai commencé par faire une  virée au village d'à côté :

  • pour vidanger les eaux usées, vider le WC et remplir le bidon d'eau potable
  • pour remplir le frigo

Pendant ce temps, Jacques commençait à tondre avant la pluie annoncée . Elle ne s'est pas fait attendre très longtemps, finalement ce fut une journée de repos pour cause de mauvaises condition météorologique, mais quelque soit le temps nous sommes toujours heureux :

  • lorsqu'il pleut cela remplit des cuves
  • lorsque qu'il y a du vent cela recharge les batteries
  • lorsqu'il fait soleil cela recharge aussi les batteries 

 

Le lundi fut consacré pour moi au jardin

  • désherbage de 2 parcelles de jardin
  • fixation des pieds de tomates,
  • récolte

de haricots verts, 

de courgettes (notre première courgette pesait 3kg927, elle nous a régalé pendant 2 repas de 10 personnes)

de cotes de blettes (petite astuce de conservation : il suffit de couper les cotes avec un ciseau, de bien laver le morceaux, de les mettre dans un bocal, de recouvrir d'eau, de fermer, au bout de 24 h vider l'eau, rincer et recouvrir d'eau tout ceci pendant 4 jours -vos cotes de blettes seront comme fraiche lorsque vous rouvrirez le bocal)

de tomates cerise

des premières groseilles

récolte-haricots-verts la-belle-courgette

 

premières-groseilles

 

 


  • binage pour profiter le plus possible du bienfait des averses

Et pour Jacques ce fut quelques courses pour avancer le chantier le matin et le passage de la tondeuse l'après-midi (il y a un peu de surface à tondre … d'autant que l'espace va être bien occupé la semaine prochaine).

 

Mardi, nous avons fait l'altimétrie au laser :

  • des fondations de la dalle,
  • de l'assainissement
  • des dalles de supports pour les containers qui devaient arrivés le lendemain.

Quel plaisir de travailler avec un matériel professionnel (prêté par un ami)

 

Jacques a creusé un peu plus le creux d'eau pour avoir une réserve d'eau un peu plus importante pour faire le béton. Les grenouilles et les gros têtards se sont un peu affolés mais finissaient par regarder le spectacle d'un peu plus loin pour ne pas être embêtés par le godet. Il ne leur restait plus que les vagues à gérer.

 

Nous commençons aussi à nous équiper pour nous faciliter la vie et aussi nous tenir en forme plus longtemps. Nous avons eu la livraison d'un micro-tracteur qu'il nous faudra équiper.

 

Ensuite j'ai fini le désherbage de mon 3ème jardin et l'arrachage des aulx, oignons et échalotes.

aulx-oignons-échalotes

 

Pour me tenir en forme j'ai fini la journée avec la débroussailleuse.

 

Mercredi matin nous avons eu la livraison de sable et de graviers. Je suis sûre que peu d'entre vous avez eu des croissants lors d'une telle livraison !!! Merci Bernard.

 

Nous attendions la livraison de 2 containers, mais pas de nouvelles malgré des messages laissés  à  l'entreprise expéditrice ... La journée se termina par un repas avec un couple d'amis bien à l'abri dans notre salle à manger d'été.Nous avons eu la chance de profiter des merveilles de la nature : un superbe arc-en-ciel et un superbe coucher de soleil.

arc-en-ciel

coucher-soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la période des travaux, Jacques souhaitait trouver un petit camion benne, et le hasard d'une conversation lui permit d'en réserver un. Le jeudi matin, il ne voulu pas démarrer mais après une petite recharge de batteries, c'était bon. Il ne lui reste plus qu'à passer au contrôle technique samedi matin …

nouveau-véhicule

L'eau de « l'étang » a déjà monté de 4 cm et le nénuphar que nous avons ramené semble ne pas dépérir même s'il lui manque un peu de profondeur.

Chacun de nous vaquons à nos occupations. Jacques s'est mis en quête de trouver un tondo-broyeur pour couper plus rapidement l'herbe du terrain. Chose trouvée et rendez vous le lendemain pour en récupérer un. L'après-midi, nous sommes allés faire quelques courses et passés voir une amie. Jacques a enfin eu des nouvelles des containers, livraison vendredi après-midi.

 

Nous avions prévu de partir tôt pour récupérer un tondo-broyeur... heureusement car à 7 h 45, un livreur arriva sur le terrain accompagné d'une personne que nous ne connaissons pas qui lui a indiqué notre terrain. Le déchargement se fit à l'aide du tracto-pelle et d'un peu d'imagination.

arrivée-containers

déchargement-containers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

déchargement-containers2

 

Ce fut ensuite le tour du tondo-broyeur, et la matinée est vite passée.

déchargement-tondobroyeur

petite-avancée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sortie-tondo

 

En prévision des arrivées prochaines sur le terrain, Jacques a confectionné une extention à notre salle à manger

Le samedi fut un peu plus cool :

  • un peu d'arrosage du jardin avec l'eau de l'étang que nous avons pompé
  • préparation d'entrée culinaire car une partie de notre petit monde va arrivé la nuit prochaine
  • un après-midi avec des amis (chez lesquels j'ai pu faire une lessive) suivi d'un bon couscous.

installation-dolois

 

 

 

 

Comme beaucoup d'entre vous le savent, nous ne sommes pas des couche-tôt, et heureusement car nos Dôlois sont arrivés à 1 heure du matin. Le montage de la tente fut un peu laborieux sous une belle nuit étoilée.

 

 

 

 

 

mael

 

 

 

 

 

Maël (notre petit-fils) a pu se glisser dans son sac de couchage « flash mac queen » sous la tente vers 2 h et ses parents vers 3 h  après une petite pause.

 

 

 

 

 

Résultat du montage le lendemain matin

résultat-au-matin

 

Effectif du « camping KERBOLUC » à 20h

  • 3 campeurs
  • 2 propriétaires

soit 5 personnes présentes sur le terrain

 

Malgré les visiteurs, le travail continue.

 

Début du montage d'un container. Jacques devient de plus en plus habile avec le tractopelle.

1-container-debut

Après le retour de ballade des enfants, Jacques a fait monter Maël dans le tracteur avec le tondo broyeur. Pendant ce temps, j'ai fait le tour du terrain avec les parents. Maël était tout fier de tenir lui-même le volent à 3 ans et demi.

Partager cet article
Repost0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 16:20

 

Je suis impardonnable …. J'ai oublié (et surtout pas eu le temps) de vous relater la semaine du  19 au 24 juillet durant laquelle Jacques a séjourné seul dans notre petit paradis.

 

 

Il était parti dans l'objectif de faire la préparation pour couler la dalle du HLL, mais ce n'est pas si simple ...

 

 

début tranchée tranchées finies

 

 

 

 

Il remit en  route le tracto pour faire les tranchées des fondations, le résultat est sympa, mais les journées sont trop courtes ….

 

 

 

 

 

 

Il a imaginé comment amener l'eau sur de l'étang des grenouilles au chantier

 

installation pompage

pompage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les grenouilles ne semblent pas taumatiser par le bruit de la pompe. Elles s'approchaient pour voir ce qui se passait et chantaient même plus fort. Dès le lendemain, le niveau avait remonté.

 

 Il a aussi eu la visite d'une ancienne collègue de travail qui avant de repartir à commencer à désherber mon jardin . Merci à toi Valérie mais il semblerait que tu ne sais pas reconnaitre des plants de poireaux, par contre nous avons eu de jolies marguerites.... Tu es pardonnée, j'en ai mis d'autres en aout.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 19:48

 

C'est avec un peu de retard que je vous livre le récit de notre passage sur le terrain en Dordogne, le temps passe si vite.

 

Venant en juin, nous pensions ne plus avoir besoin des pulls, de imperméables, de la couette....Et bien non, (je crois que tout le monde était à la même enseigne). Mais ce temps peu sympa ne nous a pas empêché de travailler. 

chargementC25

 

Nous ne voyageons jamais à vide. Vous pouvez voir une troisième cuve pour l'eau de pluie, des rouleaux de forçages pour nos plantations de haies, des caisses d'outillage. La place vide avait été comblée par des sac d'iris données par une amie.

 

Avant de tout décharger, j'ai commencé par couper l'herbe pendant que Jacques remettait l'eau et l'électricité en service. Nous avons eu deux petites surprises :

  • malgré les averses, nos cuves d'eaux n'étaient pas pleines ... EXPLICATION : les feuilles et les chatons des saules avaient bouché la gouttière. Le lendemain, Jacques a nettoyé le toit au jet. Il en a profité pour faire quelques photos vue d'en haut.

 

appenti-vuedehaut

jardin-vuedehaut

 

 

 

 

 

 

appenti et jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

rapido-vuedehaut

SAM-vuedehaut

 

 

 

 

 

caravane et

salle à manger d'étécotésud-vuedehaut

 

côté sud vu d'en haut

  • En un mois, il y a tout de eu du soleil et nous pensions que les batteries auraient été chargées.... EXPLICATION : les fusibles des panneaux solaires avaient sauté car ils avaient été sous-dimensionner à la mise en route et oublier ensuite !

Ces 2 surprises nous rappelent qu'un chantier doit être suivi et que les entretiens doivent être fait régulièrement.

 

L'occupation principale de Jacques fut la mise en place d'une troisième cuve de récupération d'eaux de pluies et la fabrication d'un abri pour les maintenir protégées de la lumière.

 

cons-abricuve

cons-abricuve1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout n'a pas été simple pour lui : 

  • le sol n'était pas très plat,
  • des branches de saules ont du être coupées
  • nos vieux tréteaux ont rendu l'âme
  • et pour couronner le tout, suite à une journée de pluie, c'était plutot boueux

Voici le résultat provisoire (car nous avons du rentrer plus tôt)

 

abricuve-2

 

De mon côté, mon occupation principale a encore été des plantations. Une amie nous a donné des iris qu'elle voulait jeter (avant d'enlever des fleurs ou des rejets d'arbres ou arbustes, pensez à nous). Je les ai installé en continuité de mon parterre de tritomas pour prolonger le chemin d'accès.Nous avons fait une rapide photo pour que vous ayez un aperçu de cette fleur.

fleur-tritoma

 

entrée

bordure-iris-entrée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette bordure est coupée en deux pour faire l'entrée du verger qui sera matérialisé par deux fortitias.

 

Pour ne pas  avoir à désherber autour des arbustes, j'ai installé des carré de forçage autour de tous les pieds (des lilas au dessus, du platane réssuscité -voir dessous-, des saules pleureurs et des figuiers -voir dessous-). Les figuiers se plaisent bien chez nous, les figues ne seront pas au rendez-vous cette année, mais cela viendra en son temps.

platane-réssucité

figuier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai aussi déplacé le noisetier que notre petit-fils nous avait offert il y a quelques temps. Il se retrouve maintenant à un angle de la futur terrase de la base vie.

noisetier

 

Lorsque l'on plante, on a le plaisir de voir pousser, de récolter, de cuisiner et de déguster.

 

Un petit tour au jardin

 

Avant d'aller plus loin, un petit quiz : à quelle plante appartiennent ces fleurs (désolée pour la qualité des photos, mais pas facile avec le vent) ?

 

fleur-tomate

fleur-petitpois

fleur-pommedeterre

 

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse réfléchir un moment.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fleur courgette

 

jardin

 

 

 

 

 

 

Je suis assez fière de mon jardin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

betteraves-copie-1

 

 

 

 

 

 

Les fraisiers (les fraises seront-elles encore au rendez-vous en aout ?) et les betteraves rouges (en photo) sont jolis.

 

 

 

 

 

 

 

 

petitspois

vuedujardin

 

 

 

Les petits pois semés en avril grimpent le long d'un grillage, les tomates, carottes, pommes de terre et courgette se portent bien.

 

 

 

 

J'ai semé quelques rangs d'haricots verts pour qu'ils soient (en théorie) bon à récolter en aout lors de nos "vacances".

 

Un ami nous a donné des pieds de tomates (des coeurs de boeufs) que je n'ai pas voulu laisser perdre, alors je les ai  planté (à la place des pommes de terre que je venais d'arracher) comme j'ai pu car le terrain était plutot boueux. Nous verrons bien ce qu'ils nous donnerons.

nouvelletomate

Nous avons déjà commencé à en cuisiner, d'autant que j'ai maintenant beaucoup plus de place.

 

gazinière

 

premierpetitpois

petitpois-rescapés

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici le pied de petit pois rescapé de l'hiver (52 grammes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

radissalade-dujardin

pommedeterre-nouvelle

 

 

 

Les premiers radis et la première salade, ainsi que les premières pomme-de terre nouvelles

 

 

 

 

 

 

 

Aperçu de notre environnement

 

Un matin Jacques est sorti à 6 heure du matin (je vous rassure il a continué sa nuit ensuite) et n'a pas pu résister à enregistrer un oiseau (dès que nous l'aurons identifié nous vous le ferons écouter) et à photographier le terrain sous la rosée.

6hdumatin

Nous sommes aussi entourés de diverses petites bêtes :

herisson1.JPG

un hérisson

sauterellevertegrillon

 

 

 

 

des sauterelles (cherchez bien elle est verte) et des grillons qui eux aussi un chant fort agréable (il sort de sa cachette)

 

 

 

 

 

Sans avoir rien fait, nous avons déjà un superbe champs fleuri.

champsdemarguerite

Comme à chaque fois, avant de partir, ce fut un grand rangement (cela va de plus en plus vite) et nous dumes reprendre la route car le lendemain le travail m'attendait.

pret-pour-depart

Après 6 heures de route, nous avons dégusté la petite (et rapide) cueillette de cèpes avec une bonne omelette aux oeufs frais et une de nos salade. Un vrai délice, désolée on ne vous en a pas laissé !

 

premiers-cepes

omelette-aux-cepes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat du quiz

en haut : fleur de tomate

à gauche : fleur de petit pois

à droite : fleur de pomme de terre

en bas  : fleur de courgette

 

QUI AVAIT JUSTE ????

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 21:04

Vendredi 28 mai

Cela fait maintenant près de 2 semaines que nous sommes de retour, le temps passe vite.

Pour l'instant, lorsque nous allons en Dordogne, c'est avant tout pour préparer l'avenir :

  • les contacts,

  • la « base vie »,

  • le terrain.

Chacun de nous à son rôle. Jacques est plus technique, moi plus terrain (sauf le tracto que je n'ai pas encore touché...).

 

  arrivee-rapido2montage-rapido

Notre semaine a commencé par l'arrivée d'une nouvelle caravane qui va nous permettre de vivre le transfert du chalet plus posément, en ayant un lieu de vie agréable même  si nous espérons vivre un maximum dehors cet été.

 

Au passage : encore un grand merci à nos amis (anciens propriétaires de la caravane) ils seront toujours les bienvenues à Kerboluc.

 

En arrivant nous n'avons pu constater la pousse importante de l'herbe, il a fallu tondre avant tout déchargement. Le C25 était bien plein, il aurait mérité une photo (barres, caisses, plantations, valises, motobineuse prêtée par un ami ....).

 

Le dimanche fut pour nous, une journée en pointillée car pas très en forme... Rien de grave, une petite gastro.

 

Dès le lundi matin, nous avons rencontré par le biais d'Alain, notre architecte, un cabinet de calcul qui va essayer de valider nos besoins en eau, en électricité et surtout en chauffage. Nous lui avons expliqué toute la philosophie de notre projet qui n'est pas très courant. Souvent je voyais à sa tête que ce que nous attendions de lui, n'était pas simple. Nous espérons lui avoir transmis le maximum d'informations. Jacques a déjà fait pas mal de recherches, mais il a besoin de validation. Il nous a expliqué qu'il ne pourrait pas répondre à toutes nos questions car certaines semblent vraiment peu communes. Nous préférons qu'il nous dise "je ne sais pas faire çà" plutôt que de nous dire des bêtises. Nous attendons maintenant le résultat de son travail.

 

salle-a-manger3salle-a-manger-été-

 

Dès notre retour sur le terrain, Jacques a continué son travail sur notre salle à manger d'été.

 

 

Voici le résultat

 

 

Ce que vous ne voyez pas c'est un sol avec des dalles en bois et une gazinière qui va me permettre de cuisiner comme à la maison...

 

 

Moi, je ne suis pas restée sans rien faire. Les mauvaises herbes avaient aussi poussé dans le jardin. Grâce à la motobineuse de Paul, les espaces jardins ont grandi un peu mais  il fallait avoir de bons bras pour lui faire faire ce que nous voulions.

 

Je vous invite à découvrir le potager.

 

Une vue d'ensemble sur la plus grosse partie, en premier plan vous pouvez découvrir les pommes de terre, suivies de 2 rangs de carottes qui commencent à sortir, de 2 rangs de  poireaux, de 3 pieds de tomates, d'un pied de courgette, d'un rand de salade (le pied de melon mit en avril n'a pas résisté au températures basses que nous avons eu). Voici pour le point sur les plantations d'avril.

jardin

tomatesavril-salades

 

courgette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques nouvelles du premier jardin, derrière le chalet :

  • les fraises commencent à être en fleurs,
  • les aulx, les échalotes et les oignons se portent bien
  • les petits pois sont sortis, j'ai installé un grillage le long du rang pour qu'ils grimpent
  • les betteraves rouges semblent sortir

 

Cette semaine, j'ai ajouté :

  • 3 nouveaux pieds de tomates
  • 3 pieds d'artichauts
  • un pied de céleri branche
  • un pied de rhubarbe
  • un autre pied de melon
  • un rang de salade

 

Sans oublier dans une nouvelle bande de terre :

  • 3  pieds de courge issus de graines d'une courge donnée par un ami ici l'automne dernier.
  • quelques betteraves rouges entre les pieds

Maintenant il faut un peu de patience pour avoir une récolte qui sera ce qu'elle sera (de toute façon ce sera plus que ce que nous avons à notre résidence actuelle).

Comme je vous l'ai dit plus haut , l'herbe avait bien poussé près du chalet mais aussi partout ailleurs. J'ai donc repris la débroussailleuse avec le rotofil pour nettoyer là où j'avais enlevé les ronces l'année dernière. Il faut le faire de temps en temps pour garder propre.

 

 

espace-peupliers-nettoyé

espace-saules-nettoyé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ci-dessus l'espace sous les peupliers

ci-contre l'espace sous les saules pleureurs

 

 

 

cours-eau-coté paupliers

cours-eau-coté-saules

 

 

 

 

 

 

      vues du cours d'eau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et de " l'ébauche" de l'étang et ce que nous pensons être une "source"

 

 

ebauche-étang

source

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant je vais vous faire un tour rapide des autres plantations qui reprennent assez bien (sauf une série) après cet hiver froid et assez long.

 

saule-pleureur1

saule-pleureur3

 

 

 

 

Ce sont des branches de saules pleureurs que nous avons planté (en espérant qu'ils reprennent) dans un espace qui devrait être plus tard la petite île de l'étangsaule-pleureur2

 

 

framboisiers

groseillers

 

 

Sur la gauche vous découvrez les framboisiers, rappelez vous ceux qui avaient été coupés l'année dernière, il n'y aura certainement pas grand chose cette année mais ils sont là pour plus tard.

Sur votre droite un pied de groseillier qui a déjà des grappes, à suivre ....

 

 

 

 

 

figuier1figuier2

 

Je n'y croyais plus, je ne voyais que des branches mortes .... Lorsque j'ai voulu désherber autour des figuiers, j'ai eu l'heureuse surprise de découvrir à la base des 4 figuiers des petites feuilles prouvant leur reprise.

Quel plaisir car nous adorons ce fruit nature, en confiture, en tarte et aussi avec des magrets de canard.

 

 

hibiscus

troene

 

 

 

Une partie des arbustes mis près de l'emplacement définitif du chalet sont repris

 

 

 

 

 

 

jacques-motobineuseplantation-entreeA la maison, nous avions une touffe de Tritomas qui nous gênait un peu, alors nous avons décidé de la faire migrer et de l'installer à l'entrée du terrain en divisant la touffe.

Jacques apprit à maitriser la bête (je parle de la motobineuse qui était assez puissante et qui nous a bien servi, merci Paul).

 

 

Ils serviront de guide pour la courbure de l'entrée derrière eux se trouvent 7 pieds de lilas qui nous ont été donnés.

 

 

buddleja1

buddleja2

 

 

 

             Les 2 buddleias ont eux aussi repris

 

 

 

 

 

 

 

mahoniahydrangea

 

 

J'ai aussi rajouté  :

un mahonia (à gauche-fleur jaune)

et

un hydrangea (à droite-fleur blanche)

 

 

 

 

 

 

 

Les seuls qui semblent ne pas avoir résistés à l'hiver sont les mimosas et les pommiers d'amour ramenés et plantés avec mon frère fin octobre 2009. Pour information le mimosa qui se trouve de l'autre côté de la route et qui est assez vieux, n'a pas résisté non plus au froid, alors les miens qui n'avaient pas eu le temps de bien s'enraciner .... Voilà ce qu'il reste, il faut garder encore un peu d'espoir.mimosas-pommiersdamour

 

Dernières réalisations dont je suis assez fière :

plantes-aromatiques

 

 

 

le jardin aromatique décoré avec des coquillages, composé de menthe, de thym, de ciboulette, de persil, de basilic.

En haut à gauche vous découvrez le noisetier que nous a offert notre petit-fils, il y a 2 ans.

 

 

 

 

trompe-oeil

 

 

 

 

Et le petit massif à l'entrée de notre base vie actuelle.

Cette photo est un trompe-oeil, non voulu.

Le panneau "Kerboluc" est là depuis l'été dernier.

J'ai installé dessous 2 plantes fleuries (dont j'ai oublié le nom) que j'ai entourées de coquillages.

Jacques, lui a installé huit bornes solaires autour du chalet et vers ce panneau.

Et voici le résultat, on dirait la tête d'un animal.

 

 

 

Pour nous une semaine sur le terrain n'est pas de tout repos, mais fait tellement de bien. On est à peine parti qu'on souhaite déjà y retourner... Ce sera pour très bientôt.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Jack38
  • : Histoire du projet de conception et de construction de notre maison en Dordogne
  • Contact

Recherche

Liens