Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 07:08

Dès le début mars, la nature se réveille. La sève remonte jusqu'à la cime des arbres pour nous offrir de jolies fleurs avant les prochains fruits. Comme chaque année, nous avons refait notre cure de sève de bouleau du 12 mars au 2 avril. Cette année, la récolte fut très rapide, 7 litres par jour. Nous en faisons aussi profiter quelques amis qui en apprécient les bénéfices.

Profitons des bienfaits de la nature.

 

 

Maintenant un petit aperçu du verger et des parterres de fleurs.

Toutes ces photos ont été prises vers le 20 mars.

un abricotier

un abricotier

un pêcher (fleurs rouges)

un pêcher (fleurs rouges)

un pêcher (fleurs roses)

un pêcher (fleurs roses)

un poirier

un poirier

un forsythia, premier arbuste à fleurir et qui annonce le début des beaux jours.

un forsythia, premier arbuste à fleurir et qui annonce le début des beaux jours.

Je suis désolée pour vous, mais pour les prochaines photos, il va vous manquer une chose importante : l'odeur.

En passant devant toutes ces fleurs, nous profitons de leurs parfums et c'est très agréable. Dommage pour vous !!!

A l'entrée

A l'entrée

en arrivant

en arrivant

les coeurs de Marie

les coeurs de Marie

Un des lilas qui nous promettent de jolies fleurs. On dit que l'on peut planter les pomme de terre lorsque les lilas fleurissent.

Un des lilas qui nous promettent de jolies fleurs. On dit que l'on peut planter les pomme de terre lorsque les lilas fleurissent.

J'essayerai de vous remettre très rapidement des photos pour voir l'évolution.

Partager cet article
Repost0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 10:05

Avec le beau temps qui revient, on sort de notre hibernation !!!! Même si l'hiver a été assez clément, nous n'avons pas été très motivés pour travailler, bien occupés ailleurs.

Jacques a tout de même avancer au niveau de la mise en place des trackers pour les panneaux solaires.

 

vue d'ensemble des panneaux solaires sur trackers

vue d'ensemble des panneaux solaires sur trackers

Hier nous avons vu des milliers de grues. Elles reviennent ... annonçant le beau temps.

 

Ce week-end, nous avons profité du très beau temps pour nous occuper de l'extérieur et de la serre. Nous serons prêts pour les premières plantations.

 

Samedi, j'ai été surprise par le comportement de 2 poules  (la 3ème était dans le nid). Elles étaient figées le cou tendu, la tête tournée vers la route. En cherchant la raison ce cette attitude, mon regard a suivi la même direction. Et là, surprise !!! Elles avaient vu, senti ou entendu un chevreuil qui longeait la clôture du voisin d'en face. Elles ont du nez... enfin non, plutôt du bec !!!

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 13:48

En 2017 on est prêt à faire la fête

A arrêter la cigarette

Essayer de ne pas se faire mal à la tête

En janvier manger une bonne galette

Ne pas hésiter à pousser la chansonnette

Tu peux mettre tes lunettes et ta salopette

Tu peux faire des jolies maquettes

Tu peux manger des bonnes raclettes

Alors voyez comme c’est chouette 2017

 

Maël

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 20:51

Tous nos voeux
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 19:56

Je ne vous avais pas oublié mais les occupations n'ont pas manqué.
Maintenant que le travail dans le jardin s'est calmé et qu'il n'y a plus que la serre à aller voir, je prends un peu de temps pour vous faire partager notre vie.

 

 

Notre yucca nous a fait une magnifique hampe de fleurs.

yucca fleuri

yucca fleuri

La production du jardin a été très bénéfique et nous avons pu en faire profiter généreusement des amis. La réserve de conserves et de plats cuisinés est pleine, sans compter les confitures et les différents sirops. J'ai même essayé cette année le sirop de fleurs de rose, c'est très subtil. Nous ne manquerons pas de vous faire partager tout cela si vous passez nous voir.

J'ai attendu la mi-octobre pour récolter mes pommes de terre car les feuilles n'étaient pas fanées.

 

 

récolte de pommes de terre

récolte de pommes de terre

 Jacques continue à travailler sur le projet maison et les panneaux solaires.

 

installation des pieux pour les trackers

installation des pieux pour les trackers

cablage des trackers

cablage des trackers

Comme vous le voyez Jacques à essayer de se mettre à l'ombre !!!

Comme je vous l'avais dit dans un précédent article : j'adopte le paillage au foin pour mon jardin, mais je commence dès l'automne.

Notre fournisseur nous a livré 6 rouleaux de foin :

  • 2 pour le tertre et près du HLL
  • 4 pour le jardin, l'espace des fruits rouges  et les rosiers

Début novembre, j'en ai étalé 5.

 

avant le paillage

avant le paillage

après paillage

après paillage

Je viens de préparer un nouveau "carré" de jardin au foin, morceau qui n'a jamais été touché. Je vous montrerai au printemps, lors des plantations, l'état de la terre. Maintenant c'est aux vers de terre de travailler.

 

Maintenant un petit aperçu des plaisirs de l'automne.

 

haie nord prise fin septembre

haie nord prise fin septembre

le magnifique feuillage rouge des liquidambars

le magnifique feuillage rouge des liquidambars

Et pour les gourmands :

 

cèpes donnés par un ami (hummm qu'ils étaient bons !!!)

cèpes donnés par un ami (hummm qu'ils étaient bons !!!)

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 20:16

Ici, pour nous, l’été passe très vite. Nous avons eu quelques vacanciers de passage, Maël qui est resté avec nous pendant une semaine, puis ses parents et son frère pour le week-end du 15 août (grande fête communale durant plusieurs jours avec concours de pêche, brocante, exposants, animations, repas dansant et superbe feux d’artifice).

Pour Jacques, c’est une période très occupée avec le montage et le démontage de toutes les structures, et les aides multiples (repas, électricité, sécurité….). L’équipe de bénévoles du comité des fêtes est très motivée, tout le monde met la main à la pâte pour la réussite de cette grande fête. Nous avons découvert ici des personnes qui aiment faire la fête, se retrouver et qui savent prendre du temps pour se détendre.

Quelques nouvelles de Kerboluc
Quelques nouvelles de Kerboluc

Nolan,qui avait déjà réussi à caresser la poule rousse en avril, a pu leur donner des graines dans sa mains. Malgré une petite appréhension, il était ravi.

Si vous demandez à Maël ce qu'il a fait ici : "j'ai kerboluqué !!!"

Comprenez en autre, j'ai piqué des framboises et des mûres. Personnellement, je dirais qu'ici on vit avec un autre rythme, on vit avec la nature, on prend le temps (même si quelquefois le jardin n'attend pas !!!!).

Il a aussi accompagné son papy et s'est fait des copains.

Concernant mon expérience dans le jardin

Une fois que tout était mis dans le jardin, avec mon expérience de paillage avec du foin, il ne me restait plus qu’à lui faire quelques petites visites pour enlever les mauvaises herbes qui venaient très facilement.

Malgré les grosses chaleurs, je n'ai arrosé que quatre fois depuis début juillet dont deux fois avec du purin d'orties sachant que l'eau provient de la pluie. Le paillage permet de garder l'humidité. Tous les légumes sont en retard, mais ils arrivent. Nous avons depuis quelques temps des tomates dans la serre.

Quelques nouvelles de Kerboluc

Notre récolte de pommes de terre s'annonce bien. Je voulais vous faire partager ma technique de récolte. On écarte le foin, on prend ce que l'on a besoin, les plus grosses, et on referme pour laisser les autres grossir. Un vrai plaisir.

Suivez ce lien pour le constater :
http://www.kerboluc.fr/transfert/Recolte-Kerboluc.avi

Les framboises sont elles aussi au rendez-vous, nous n'en avons jamais eu tant.

La réserve de confiture est bien garnie. Je connais des gourmands qui vont se régaler...

Un des derniers souvenirs de Saint Quentin, un yucca a mis 5 ans pour s'adapter à Kerboluc et nous offre enfin sa première fleur.

Yucca presqu'en fleur

Yucca presqu'en fleur

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 23:28

Je souhaitais vous faire un article avec des photos comparatifs (avant et maintenant) mais j'y renonce par manque de temps. Il vous suffira de rechercher dans votre mémoire ou dans les précédents articles.

Evolution des plantations
En arrivant, juste derrière la boite aux lettres se trouve un magnifique hortensia qui nous a été donné par un couple d'amis, avec eux il était rose !!! Vous apercevez la première haie plantée en 2011, le long de la route.

En arrivant, juste derrière la boite aux lettres se trouve un magnifique hortensia qui nous a été donné par un couple d'amis, avec eux il était rose !!! Vous apercevez la première haie plantée en 2011, le long de la route.

La vie va tellement vite que je n'ai pas eu le temps de prendre le massifs de fleurs de l'entrée en photo lorsqu'il était le plus joli.

Voici tout de même un aperçu.

Evolution des plantations
Evolution des plantations
Et maintenant la haie nord surélévée et la rangée de liquidambars qui fera coupe-vent.

Et maintenant la haie nord surélévée et la rangée de liquidambars qui fera coupe-vent.

Au bout de la haie nord, un figuier semble accepter l'emplacement. Je ne compte pas le nombre de figuiers qu'on nous a donné.... Enfin un qui semble se plaire !!!

Au bout de la haie nord, un figuier semble accepter l'emplacement. Je ne compte pas le nombre de figuiers qu'on nous a donné.... Enfin un qui semble se plaire !!!

Ayant la même difficulté à prendre racine que le figuier, le mimosa. Je ne compte pas tous ceux qui sont passés par ici... Celui-ci vient de chez ma maman (les autres n'ont pas pris) et a maintenant un an.

Ayant la même difficulté à prendre racine que le figuier, le mimosa. Je ne compte pas tous ceux qui sont passés par ici... Celui-ci vient de chez ma maman (les autres n'ont pas pris) et a maintenant un an.

Peut-être vous souvenez vous du jasmin que l'on m'avait offert pour mes 50 ans. Il est magnifiquement fleuri et embaume notre chambre. A l'automne, il sera planté à son emplacement définitif. sa pl

Peut-être vous souvenez vous du jasmin que l'on m'avait offert pour mes 50 ans. Il est magnifiquement fleuri et embaume notre chambre. A l'automne, il sera planté à son emplacement définitif. sa pl

Maintenant je vous propose un tour rapide dans le jardin.

mes pieds de pomme de terre qui vont faire quelques envieux ...

mes pieds de pomme de terre qui vont faire quelques envieux ...

Un des deux pieds de rhubarbe, pour les gourmands ....

Un des deux pieds de rhubarbe, pour les gourmands ....

un pied de courgette longue en fleur

un pied de courgette longue en fleur

un autre pied de courgette, de Nice celle-ci. Elles sont petites et rondes, et délicieuses.

un autre pied de courgette, de Nice celle-ci. Elles sont petites et rondes, et délicieuses.

De beaux pieds de tomates.

De beaux pieds de tomates.

L'espace aromatique.

L'espace aromatique.

quelques pieds de poivrons et d'aubergines.

quelques pieds de poivrons et d'aubergines.

Un rang de blettes et quelques pieds d'épinards.

Un rang de blettes et quelques pieds d'épinards.

Les blettes et les épinards que notre petit-fils adore .... Je soupçonne une entente entre le petit-fils et les poules.... Car elles ont fait une virée dans le jardin et ont entamé les feuilles de blettes. Elles, elles adorent !!!!

Après la visite des poules dans le jardin, j'ai "inventé" un nouveau concept.

Le jardinailler !!!

Le jardinailler !!!

La clôture filet prévue pour délimiter l'espace des poules, sert maintenant à délimiter (et protéger) le jardin.

Quelques images de la serre

Un superbe pied de basilic.

Un superbe pied de basilic.

Vue sur les pieds de tomates enroulés à de la ficelle.

Vue sur les pieds de tomates enroulés à de la ficelle.

Remarquez le tuyau noire. C'est un tuyau poreux qui sert à l'arrosage que l'on met en route de temps en temps, qui fonctionne au solaire. L'arrosage s'arrête dès que le soleil est caché (nuage).

Notre maison (enfin, future maison), est déjà très accueillante.

Nous avons le plaisir d'avoir un nid d'hirondelle. Il semblerait qu'une hirondelle couve ...

Un nid d'hirondelles dans la chaufferie.

Un nid d'hirondelles dans la chaufferie.

Petit rappel : le début août est une bonne période pour voir des étoiles filantes (surtout vers le 11 et 12 août). N'oubliez pas de faire un voeu. Lorsque vous regardez de chez vous le ciel et toutes ses étoiles, pensez à toutes les personnes qui font la même chose. Personne (ou presque) ne peut nous priver de ce spectacle, et il est gratuit.

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 21:42

Samedi 9 juillet, nous avons eu notre deux centième oeufs. Et dans ce nombre, il faut en compter plus d'une quinzaine double.

 

un oeuf double ...

un oeuf double ...

Depuis qu'il n'y a plus de restriction pour les poules, elles ont accès à un espace plus grand, et même depuis samedi dernier à une liberté totale. Elles explorent le verger en long, en large et en travers, passant de longs moments sous les arbustes des haies. Elles semblent se régaler car elles ne finissent plus tous les jours ce que nous leur donnons.

Elles sont très gourmandes de tout ce qui est sucré. Elles ont pris l'habitude de manger les déchets de pommes donnés par Jacques en début d'après-midi.

Comme vous pouvez le voir dans cette vidéo http://www.kerboluc.fr/transfert/Cot-cot-01.mp4 , ce sont de bonnes coureuses.

Elles sont de moins en moins craintives, et viennent nous manger dans les mains.

Si nous devions donner des qualificatifs à nos poules, nous dirions que :

  • ce sont de bonnes pondeuses
  • ce sont des gourmandes
  • ce sont de bonnes coureuses
  • ce sont de bonnes composteuses (nos déchets alimentaires leur sont destinés)
  • ce sont de bonnes tondeuses (elles font ce qu'elles peuvent , mais on en a grand à tondre !!!)
  • ce sont des curieuses qui viennent voir ce que l'on fait

Enfin ce sont des "copines".

Partager cet article
Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 14:18

Jusqu'à présent, depuis que nous sommes ici, je faisais mon jardin avec une motobineuse. C'était pas mal, cela allait assez vite (enfin plus vite qu'à la bêche). Mais elle faisait du bruit, avait besoin de carburant, coupait les racines ce qui permettait à certaines mauvaises herbes de se multiplier. Et pour couronner le tout, j'étais obligée d'aller régulièrement voir mon ostéopathe ...

Cette année, j'ai commencé par lire le livre de Dominique SOLTNER, Jardin sans travail du sol édition.

http://www.soltner.fr/fiche_Guide-du-nouveau-jardinage-Sans-travail-du-sol_13_.html

http://www.prevention-des-dechets.fr/IMG/pdf_atelier_petits_semis.pdf

Pour plus d'information, je vous invite à aller sur les 2 liens mis à votre disposition. Pour faire rapide, cette méthode consiste à pailler le sol à l'automne (moi, je n'ai commencé qu'au printemps) et de laisser nos amis les vers de terre travailler le sol tant que nous sommes bien au chaud ...

Donc cette année, c'est une expérience, mais il faudra que nous la renouvelions dès l'automne prochain. En attendant, tout ce petit monde sous terrain a déjà bien travaillé.

Les quelques "mauvaises" herbes qui apparaissent s'enlèvent facilement, le jardin a fier allure et moi moins fatiguée.

Je vous invite aussi à lire le livre d'Annick Bertrand-Gillen "les affranchis jardiniers, un rêve d'autarcie" qui retrace l'expérience de ce couple vivant au plus proche de la nature. Dès que nous referons un séjour en Bretagne, nous irons visiter ce jardin "extraordinaire". Pour tous les bretons qui suivent notre vie, ainsi que tous les curieux, voici les coordonnées : les jardins du marais, Hoscas, 44410 Herbignac , ouvert au public de mai à octobre de 15h à 19h.

Voici à quoi ressemble mon jardin actuellement.

Voici à quoi ressemble mon jardin actuellement.

Je vous rassure, je ne m'ennuie pas, avec le printemps pluvieux que nous avons eu, l'herbe n'a pas cessé de pousser. Lorsque je suis de repos et que le temps me le permette, je m'équipe avec la débroussailleuse.

Sachant que la moyenne mensuelle de précipitation est d'environ 80 mm, voici ce que nous avons eu depuis le début de l'année.

  • 268,7 mm en janvier
  • 117,8 mm en février
  • 74,8 mm en mars
  • 86,3 mm en avril

A ce jour (11 mai 2016), nous en sommes déjà à 576 mm pour une moyenne annuelle de 996 mm.

En attendant l'herbe pousse, pousse, pousse....
Partager cet article
Repost0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 16:01

Comme beaucoup de jardinier, nous attendons encore un peu pour installer nos plants dans le jardin.

Peut-être avez-vous entendu parler des saints de glace dont tous les jardiniers se méfient. Voici un petit rappel de qui ils sont.

Extrait d'un article paru dans le journal Sud-Ouest du 11 mai 2016

" Quels sont les jours des saints de glace ?

Avant d'enlever ses chaussettes et de sortir de son placard shorts et tops à bretelles pour y remiser pulls et doudounes, mais aussi de faire ses potées de géraniums, impatiens ou bégonias, de planter tomates, poivrons et melons au potager, ou de sortir sur son balcon ses plantes en pots les plus fragiles, mieux vaut rester prudent et attendre après les saint Mamert (11 mai), Pancrace (12 mai), Servais (13 mai) et Urbain (25 mai). Le risque de gel est en effet toujours possible jusqu'au début du mois de juin.

D'où vient cette croyance populaire ?

Pour entrer dans la légende des saints de glace, il faut remonter à 500 après Jésus-Christ, où l'on trouve les premières traces des croyances liées aux saints Mamert, Pancrace, Servais et Urbain, à l'origine de nombreux dictons. Le 11 mai, saint Mamert introduisait les trois jours des Rogations qui précédaient immédiatement le jeudi de l'Ascension. Lors de ces fêtes religieuses, les paysans se retrouvaient et récitaient, au cours de processions paroissiales, des prières pour protéger les cultures et les plantations et mettre fin aux calamités naturelles.

Sans être vraiment exaucés : le temps se dégradait souvent à la même période, la baisse des températures pouvant aller jusqu'au gel, fatal pour les futures récoltes. Pour les paysans, le patronage des saints qui avaient la réputation d'apporter le froid et la gelée, signait l'ultime sursaut de l'hiver.

Mais vous aurez beau scruter votre calendrier, vous ne dénicherez aucun saint Mamert, Pancrace, Servais ou Urbain... Et c'est normal. En 1960, l'Église catholique a décidé de "remplacer" les saints associés aux inquiétudes agricoles par d'autres saints et saintes qui n'auraient aucun lien avec ces croyances populaires, réminiscences de paganisme ancestraux. Voilà pourquoi, dans le calendrier actuel, le 11 mai, on fête les Estelle au lieu des Mamert, le 13 mai, les Achille au lieu des Pancrace, le 14 mai, les Rolande au lieu des Servais et le 25 mai, les Sophie au lieu des Urbain.

Y a-t-il une explication scientifique au phénomène ?

Lors de l'apparition de la croyance des saints de glace, une mini-vague de froid printanier apparaissait une année sur deux, au cours du mois de mai, au nord de la Méditerranée où l'on observait alors une chute des températures nocturnes et matinales.

Certains avancent une explication astrophysique et scientifique au phénomène de la quinzaine des saints de glace. Chaque année, à la mi-mai, l'orbite de la Terre arriverait dans une zone de l'espace où les poussières stellaires, plus importantes, feraient obstacle aux rayons du soleil et provoqueraient une baisse significative des températures. Une explication infirmée par le fait que les astronomes ne détectent aucun nuage de poussières de ce type sur la trajectoire de la Terre, même avec des instruments très sensibles comme les miroirs de télescopes spatiaux et les instruments de la Station spatiale internationale.

En réalité, sous nos latitudes moyennes de l'hémisphère Nord où le courant de l'Atlantique Nord et les déplacements de l'anticyclone des Açores provoquent de fortes turbulences, le mois de mai correspond à une période où, si l'hiver est fini, le passage de fronts froids, amenant de l'air du nord, se produit encore de temps à autre. En l'absence de vent, en cas de ciel dégagé, il est normal d'avoir une baisse importante des températures, surtout la nuit, accompagnée parfois de gelées tardives, même si la tendance est à la hausse. Les archives de Météo-France montrent que les températures sont contrastées sur ces périodes, avec des possibilités de gel même en juin."

En attendant, ici les plants attendent bien tranquillement dans la serre.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Jack38
  • : Histoire du projet de conception et de construction de notre maison en Dordogne
  • Contact

Recherche

Liens